Relais en équipe demain, le 20 février

Demain, le mardi 20 février, François et moi participeront aux qualifications du relais par équipe...On a hâte !
 

François. Crédit photo : Greg Kolz

François. Crédit photo : Greg Kolz

Charles et Samuel Girard. Crédit photo : Greg Kolz

Charles et Samuel Girard. Crédit photo : Greg Kolz

Publié le February 19, 2018 .

Record olympique au 1000m !

Quelle journée, hier ! J'ai établi un nouveau record olympique au 1000m, m'amenant directement à la finale du 17 février. Nous nous sommes aussi qualifiés au relais, qui aura lieu le 22 février.

Comité olympique canadien
Publié le February 14, 2018 .

Demain, les finales du 1500m.

Demain, c’est ma première compétition à PyeongChang. Je suis confiant, je suis bien préparé et je vais tout donner. 

Merci à Greg Kolz pour la photo.

2018-01-27_GK109.JPG
Publié le February 9, 2018 .

Le décompte est lancé

2018-01-27_GK065_1.JPG

Il ne reste plus que 5 jours avant ma première course à PyeongChang : le 1500m, le 10 février prochain. Je me sens prêt à attaquer la patinoire. 

Merci à Greg Kolz pour la photo. 

 

Publié le February 5, 2018 .

PyeongChang 2018 : nous y sommes !

IMG_6913.JPG

Quoi de mieux que d'apercevoir les anneaux olympiques à l'aéroport pour nous faire réaliser que nous sommes bel et bien arrivés à PyeongChang ! On est fébriles, mais surtout fiers de représenter le Canada aux Jeux. Maintenant, place aux compétitions ! 

Publié le February 2, 2018 .

En route vers les Championnats du monde !

Je suis en route pour ma dernière compétition de la saison, le Championnat du monde! Ça se passe à Rotterdam aux Pays-Bas, du 10 au 12 mars. Ça commence très bientôt, j’ai hâte ! Je suis fier de représenter le Canada encore une fois cette année. Suivez-nous ce week-end.

À bientôt!

Charles 

Publié le March 8, 2017 .

Proud daddy to be :)

Hé oui! Je serai papa !! C'est avec une nouvelle légèreté que j'amorcerai les prochains championnats canadiens ce vendredi.

Voici l'article d'Alain Bergeron, du journal de Québec à ce sujet :)

Le grand-père est content!

Le grand-père est content!

Frank

-----------

«Papa» ne pouvait plus garder le secret

François Hamelin deviendra un rare athlète à connaître la paternité

Très peu de secrets résistent entre les frères François et Charles Hamelin dans l’équipe canadienne de patinage de vitesse. Il se présente toutefois une exception: quand François deviendra papa.

À sa 10e saison dans l’équipe nationale, le benjamin de la famille Hamelin vivra une année préolympique pour le moins exceptionnelle pour un athlète de haut niveau. Le ventre de sa conjointe Mylène Nadeau trahit déjà les 15 semaines de sa grossesse. Dans une volonté légitime, le couple avait choisi de vivre les premiers développements dans l’intimité la plus étanche, mais vient un moment où on ne peut plus retenir les cachotteries.

«J’ai réussi à participer aux Coupes du monde de Calgary, Salt Lake et en Asie sans le dire à Charles et Marianne (St-Gelais). Ni à mon père qui vit pourtant à Calgary! J’ai côtoyé tout ce monde-là sans leur dire quoi que ce soit. Quand on est revenu de ce voyage, Charles et Marianne ont été parmi les premiers à l’apprendre. On a versé quelques larmes. On est assez proche, alors quand de belles choses comme celle-là arrivent dans nos vies, c’est très émotif», raconte le futur papa à l’approche des championnats canadiens, en fin de semaine à Montréal.

«Pourquoi attendrait-on?»

L’athlète de 30 ans deviendra un cas unique dans l’équipe. Dans la forme paternelle, il sera le seul à donner la réplique à sa coéquipière Marie-Ève Drolet qui a retrouvé le haut niveau de la courte piste après avoir donné naissance à une petite fille en janvier 2015.

Pour un homme qui a vécu les Jeux olympiques de Vancouver et Sotchi, cette fenêtre s’ouvre à point dans sa carrière pour apprivoiser cette vie nouvelle avec son amoureuse.

«Dans notre environnement, il n’y a pas vraiment de papa patineur. Une convention non écrite dit que tu n’es pas supposé avoir un enfant quand tu es un athlète. Mais quand on sent que le temps est venu et que ça nous rend heureux, pourquoi attendrait-on?», demande-t-il simplement.

«Ma conjointe et moi, on a toujours eu tendance à tout mettre sur la glace et à reporter certains projets pour ne pas trop nuire à nos carrières. Mais les années passent et, puisque je continue à patiner, je me suis dit: j’assumerai les conséquences d’avoir un enfant. Il va naître au début de juillet, ce qui va me donner environ un mois et demi avant les essais olympiques. On a déjà développé des pistes de solution si le sommeil devient difficile!»

Pas de retraite

Le bonheur anticipé avec la naissance pourrait se bonifier au mois d’août si Hamelin parvient ensuite à se qualifier pour les Jeux de Pyeongchang. Les deux événements n’ont cependant aucun lien entre eux pour dicter la suite de sa carrière sur patin, assure le médaillé d’or en relais des Jeux de Vancouver.

«Je ne l’ai pas fait dans l’optique de prendre ma retraite dans les prochains mois. Quand je l’ai annoncé aux entraîneurs et préparateurs physiques, c’est quelque chose de nouveau qui se passe dans ma vie, mais ça ne change en aucun temps mon plan de performance vers les Jeux olympiques. Autant j’ai eu un doute après les Jeux (à Sotchi) et que je n’étais plus sûr d’avoir l’énergie pour foncer pour les quatre années suivantes, autant c’est ce que je veux maintenant faire plus que jamais.»

«Si tout va bien, ce seront seulement deux belles choses qui m’arriveront: la naissance et une qualification pour les Jeux olympiques. En dedans de moi et dans mon cocon familial, ce serait le comble du bonheur que ça se passe comme ça...»

http://www.journaldequebec.com/2017/01/10/papa-ne-pouvait-plus-garder-le-secret

Publié le January 11, 2017 .

Les jeux olympiques de RIO

Les Jeux olympiques de Rio sont commencés, et c'est la folie! François, Marianne et moi sommes rivés sur nos écrans et on essaye de regarder le plus de compétitions possible (malgré nos entrainements!) 

C'est un privilège de pouvoir porter les couleurs du Canada, et ce, peu importe le résultat, à la fin de la journée. On voit des athlètes qui s'entrainent durant des années et qui donnent leur 100%, c'est ça les JO! C'est beau, motivant et inspirant (parfois stressant!) 

Continuons d'encourager nos athlètes canadiens !! #GoCanada

PS : Désolé à nos voisins, nous crions peut-être un peu fort! hihi 

Charles 

Publié le August 10, 2016 .

Aurais-je enfin le titre de champion du monde? À suivre...

Bonjour !

On quitte pour la Corée dans quelques jours... et j'espère finalement obtenir le titre de champion du monde!!! Pour l'instant ma saison 2015-2016 se déroule super bien! On croise les doigts pour la prochaine et dernière compétition de l'année.

À+

CH

 

Marianne St-Gelais, Charles Hamelin lead Canada's short track world champs team

Event will be streamed live on CBC Sports

CBC Sports 

Canadian speed skaters Charles Hamelin, left, and Marianne St-Gelais will lead the 10-person Canadian team into the upcoming world short track speed skating championships in Seoul, South Korea. (The Canadian Press/The Associated Press)

Ten Canadian athletes are headed to Seoul in March to take on the world's best.

Speed Skating Canada named a mixture of familiar faces and rookie members to the team for the upcoming world short track speed skating championships Wednesday.

The team, led by power couple Marianne St-Gelais and Charles Hamelin, is made up of 10 members, five of whom will compete in individual events and the remaining five as relay members.

On the women's side, St-Gelais, Valérie Maltais and Kasandra Bradette will skate individually and be joined in the relay by Audrey Phaneuf and Namasthée Harris-Gauthier. It will be the first appearance at the world championships for both Phaneuf and Harris-Gauthier.

"I would be very happy to finish among the top three in the overall ranking and I would like to come back with a title in one distance," said St-Gelais. "Even if we never know what can happen, I think I really have the potential to do it considering the season I just had and based on how I'm feeling and the legs that I have."

St-Gelais has won 11 World Cup medals this year.

On the men's side, Hamelin will be joined by his brother Charles, Sasah Fathoullin (the only skater who is not a native of Quebec, having his hometown in Calgary), Samuel Girard and Charle Cournoyer.

"I want to come back with the World Cup title," said Charles. "It was super close last year, but I had a bit of bad luck and I wasn't able to fight at 100 per cent for the title."

Charles Hamelin and Girard will race individually and be joined by others in the relay. It will be Fathoullin's first trip to the world championships.

The short track speed skating world championships will be streamed live on CBCSports.ca from March 11-13.

With files from Speed Skating Canada


Publié le February 25, 2016 .

Un mal pour un bien comme on dit!

Salut!
Nous sommes en préparation pour les Championnats du monde en Corée et je voulais partager cette petite histoire concernant mes patins perdus... une histoire qui finit plutôt bien ;)

Frank
http://www.tvasports.ca/2016/02/24/un-mal-pour-un-bien-pour-francois-hamelin

TVA SPORTS | PATINAGE DE VITESSE COURTE PISTE

Quand François Hamelin a perdu une valise contenant ses patins, au retour des Coupes du monde d’Asie avant Noël, il ne pouvait pas se douter que cette mésaventure tournerait en sa faveur.

«C’est la fin du monde! Si tu n’as pas d’autres paires, tu ne peux plus patiner, a-t-il raconté, mercredi. C’est ma quatrième année sur cette paire de bottines-là, car je les adore.»

Après avoir lancé un appel à l’aide sur les réseaux sociaux, Hamelin a retrouvé ses biens le jour de son 29e anniversaire.

Depuis, il a obtenu une commandite de l’entreprise Valises Eye-D, qui confectionne des valises avec une puce intégrée et un système de géolocalisation permettant également d’identifier le propriétaire.

«Ce n’est rien de gros, mais j’ai profité de ma malchance pour leur donner un peu visibilité, car c’est une compagnie québécoise. Ça me permet aussi d’avoir de nouvelles valises avec une puce!»

Au relais seulement

C’est une mésaventure qui se termine bien pour celui ayant été sélectionné, en compagnie de Charle Cournoyer et de Sasha Fathoullin, pour l’épreuve de relais aux Championnats du monde de courte piste qui auront lieu du 11 au 13 mars à Séoul, en Corée du Sud.

«C’est moins stressant, mais on veut remporter l’or. On est champion de la Coupe du monde, alors on a prouvé qu’on est de retour là où nous avions laissé il y a quelques années», a laissé savoir Hamelin, qui a triomphé au relais des Mondiaux de 2011 et des Jeux de Vancouver.

Charles Hamelin et Samuel Girard seront les seuls représentants canadiens aux distances individuelles.



Publié le February 25, 2016 .